Aller au contenu

Le marché de l’électroménager en 2022

electronique et electromenager

Une fois n’est pas coutume, voici un article de réflexion et de retour sur l’impact des crises sur une partie de notre métier. L’électroménager est une part importante de la configuration de votre cuisine. Parfois, il faut construire autour d’un des appareils électroménagers, comme avec un réfrigérateur américain ou un four de type Gaggenau 90 cm de largeur, pour obtenir une belle cuisine cohérente. La cuisine est un univers complexe qui nous passionne parce que nous créons et concevons nos meubles pour en faire de petites et grandes cuisines aménagées. Mais depuis deux ans, le marché de l’électroménager semble bouleversé. Voici notre retour en tant que cuisiniste du pays d’Ancenis sur ce qui semble être un problème structurel profond.

Retards des livraisons d’électroménager

Les retards de livraisons en électroménager sont devenus monnaie courante quelles que soient les marques d’électroménager commandée. Même le secteur premium subit le contrecoup de la crise Covid et de l’engouement post Covid sur les achats d’appareils électroménagers haut de gamme. Les fabricants n’ont pu anticiper cette forte demande en 2020, et même en 2021.Les lave-vaisselle, par exemple, étaient devenus rares, et plusieurs références n’étaient même plus fabriquée pour privilégier les références les plus vendues.

Par ailleurs, les conteneurs qui embarquent toutes les pièces et les appareils électroménagers depuis la chine vers l’Europe, se sont raréfiés. Les compagnies qui avaient réservé de grand nombre de conteneurs ont été impacté par les retards au bout de quelques mois.  Autre conséquence, Le coût de l’importation des produits a augmenté, et diverses augmentations de prix sur les appareils vont impacter le marché français.

Les composants électroniques dans l’électroménager

Électronique fabriquée en Chine

Et puis en 2022, ce sont les conflits mondiaux qui emballent les marchés spéculatifs et imposent une augmentation du prix des matériaux, notamment sur les métaux communs et métaux précieux.
Ensuite, pour la plupart, les matériaux et les pièces électroniques installées dans les machines viennent de l’autre bout de la terre, de Chine, du Siam, d’Inde…  Ces pays ont un marché intérieur en pleine explosion de la demande. Les pièces électroniques fabriquées et les appareils électroménagers sont donc moins exportés.

Le résultat est une raréfaction de certains composants qui viennent ralentir le rythme des chaines de fabrication d’électroménager. D’après notre fournisseur en électroménager à Nantes, les fabricants ont décidé fort heureusement de simplifier certains modèles en retirant les pièces électronique non indispensable et à l’origine des problème d’approvisionnement.

État des lieux en 2022

En ce mois de Mai 2022, il faut au minimum attendre 6 semaines avant d’être livré d’un appareil électroménager encastrable. Sur certaines familles de produits comme les fours microondes, ou les réfrigérateurs, ou encore certaines références de fours, l’attente peut aller jusqu’à 6 mois.

Autant dire qu’il faut s’armer de patience. Heureusement, chez les cuisines Groizeau nous prévoyons nos chantiers de cuisine 4 à 6 mois en avance et commandons l’électroménager en conséquence depuis que nous avons eu connaissance de ce problème.

L’avenir de l’électroménager en France

Il semble que nos dirigeants désirent relancer l’industrie en France. Si c’est le cas, tant mieux, car nous disposons encore de quelques belles marques d’électroménager fabriquées en France comme Lacanche ou Gaggenau, dont nous sommes revendeur officiel.

L’usine de fabrication d’électroménager Lacanche

En Europe, il y a déjà de nombreuses usines de fabrication des appareils d’entrée de gamme (Bosch, Siemens), milieu de gamme (Electrolux, AEG, Neff), et haut de gamme (Miele Gaggenau, Lacanche). Il en existe des dizaines, mais toutes sont encore impactés par la fabrication des petites pièces électronique qui viennent encore de Chine. Une marque s’en sort tout de même bien puisqu’elle fabrique ses propres modules électroniques en Suisse.

Photo de l’usine V-Zug affichée depuis le Blog V-ZUG

La marque V-zug. Elle n’a d’ailleurs pas subi de retard de production ou de livraison durant ces crises successives ; bien-sûr, c’est un « petit » fournisseur en France. Certaines plus grandes marques prendront peut-être exemple pour devenir plus indépendantes. L’avenir nous le dira.